︎
Revue Multitudes n°63
Dossier Poésie Parle
Avec Pierre Paulin, Marie de Brugerolle, Sophie Bonnet-Pourpet, Sarah Bahr et Fabrice Mabime,
Margot Pietri, Lorna Flambeaux et Apodose Croniel, Fabien Steichen, réunis par Jérôme Mauche
en septembre 2016

https://www.cairn.info/revue-multitudes-2016-2-page-114.htm


   



_
Revue Hippocampe n°12
août 2015
20 x 26 cm, 128 pages, 14 euros

peintures et textes, dossier « Météorologie »


_
Revue KIOSK n°57
2013
Avec Eric Tabuchi

Publication numérique
visible sur le site internet de la revue Kiosk

KIOSK is a collaboration of 2 people.
A dialogue, a ping-pong by mail.
An Exchange of data, images, drawings, texts during one month.
Every month an artist is invited to propose an exchange with a person of his(er) choice.
A monthly edition will be created.
Format A4, landscape.









_
RoToR n°10
Publication de cinq dessins (Quinngorput, Islande)

Revue téléchargeable en ligne


_
Revue Initiales N°3, Marguerite Duras
décembre 2013

Article « De l'amour je me souviens »
à lire ici



Plutôt que de nous éclairer sur un sujet, l'archive peut obscurcir la lecture qu'on a d'un écrivain, troubler la connaissance que l'on croyait avoir de lui, nous conforter dans le mystère. Une personne, à un moment particulier de sa vie dont on ne sait presque rien et par conséquent, par le biais duquel on ne peut tirer aucune conclusion, va écrire une phrase dans un cahier. Une première version, qui surplombera le souvenir. Sans se soucier de l'exactitude. Très vite, on comprend que ça parle d'amour. Rapidement, on en soupèse la gravité. Ça commence à la première personne du singulier, puis peu à peu, elle prend la place du je. On ne sait plus si on a affaire à un journal intime ou au début d'un roman, et quelles en sont les limites. Mais on ne se pose pas cette question, on a plutôt confiance en ce qui est écrit. C'est entouré de petites notes (téléphoner à, envoyer courrier pour), de gribouillages (téléphoniques, d'enfant), de recettes vietnamiennes. De consignes d'écriture, puisque : Rien ne devrait être clair. On revoit le sourire espiègle de cette petite dame qui, lorsqu'un journaliste lui demandait si elle avait vraiment eu un amant chinois en Indochine ou si sa mère était, comme elle l'écrivait, pianiste dans un cinéma, répondait : j'ai un peu triché...

« En marge » et « entre les lignes » sont des expressions faites pour l'archive. On y cherche la faille MD, comme on mènerait une enquête dans une affaire où l'écrit remplace les faits réels - où tout ce qu'on en ressortira ne sera, de toute évidence et avec délicatesse si possible, que présumé.
On se sent un peu comme Jacques Hold face à Lol V. Stein.